Les nouvelles règles d’isolement

A compter de ce lundi 3 janvier 2022, les modalitĂ©s d’isolement pour les personnes positives au Covid-19 ou les personnes cas contacts Ă©voluent.

– POUR LES PERSONNES POSITIVES

Ayant un schéma vaccinal complet (dose de rappel réalisée conformément aux exigences du pass sanitaire) et pour les enfants de moins de 12 ans.

L’isolement est dĂ©sormais d’une durĂ©e de 7 jours (pleins) après la date du dĂ©but des signes ou la date du prĂ©lèvement du test positif. Toutefois, au bout de 5 jours, la personne positive peut sortir d’isolement si elle remplit les deux conditions suivantes :

– effectuer un test antigĂ©nique (TAG) ou un test RT-PCR, dont le rĂ©sultat est nĂ©gatif ;

– ne plus avoir de signes cliniques d’infection depuis 48 heures.

Si le test réalisé est positif ou si la personne ne réalise pas de test, son isolement est maintenu à 7 jours.

N’ayant pas un schĂ©ma vaccinal complet (non rappel non rĂ©alisĂ©) et pour les personnes non-vaccinĂ©es :

L’isolement est de 10 jours (pleins) après la date du dĂ©but des signes ou la date du prĂ©lèvement du test positif. Toutefois, au bout de 7 jours, la personne positive peut sortir d’isolement si elle remplit les deux conditions suivantes :

– effectuer un test antigĂ©nique (TAG) ou un test RT-PCR, dont le rĂ©sultat est nĂ©gatif ;

– ne plus avoir de signes cliniques d’infection depuis 48 heures.

Si le test réalisé est positif ou si la personne ne réalise pas de test, son isolement est maintenu à 10 jours.

– POUR LES PERSONNES CAS CONTACTS

Ayant un schéma vaccinal complet (dose de rappel réalisée conformément aux exigences du pass sanitaire) :

Il n’y a plus de quarantaine. NĂ©anmoins, les personnes cas contact doivent appliquer de manière stricte les mesures barrières, et notamment le port du masque tant en intĂ©rieur qu’en extĂ©rieur, la limitation des contacts (en particulier avec des personnes Ă  risque de forme grave du Covid), et le tĂ©lĂ©travail dans la mesure du possible.

En outre, les personnes cas contacts doivent rĂ©aliser un test TAG ou RT-PCR dès qu’elles ont connaissance de leur statut de cas contact, puis effectuer une surveillance via des autotests Ă  J+2 et J+4 après le dernier contact avec la personne positive.

En cas d’autotest positif, il convient de confirmer le rĂ©sultat par un TAG ou un test RT-PCR. Si le test est positif, la personne devient un cas positif et dĂ©marre son isolement selon les conditions mentionnĂ©es ci-dessus.

N’ayant pas un schĂ©ma vaccinal complet (non rappel non rĂ©alisĂ©) et pour les personnes non-vaccinĂ©es :

Ces personnes doivent respecter un isolement d’une durĂ©e de 7 jours (pleins) Ă  compter de la date du dernier contact.

Pour sortir de quarantaine, ces personnes doivent réaliser un test TAG ou RT-PCR et avoir un résultat négatif.

Si le test est positif, la personne devient un cas positif et démarre son isolement selon les conditions mentionnées ci-dessus.

Pour les enfants de moins de 12 ans :

Pour les enfants de moins de 12 ans, cas contact dans le milieu scolaire, le protocole de l’Education nationale s’applique. Cela se traduit par la rĂ©alisation d’un test TAG ou RT-PCR pour tous les Ă©lèves de la classe dès l’apparition d’un cas au sein de la classe, suivie d’une surveillance par autotest Ă  J+2 et J+4 après la date du dernier contact avec la personne positive. Le retour en classe se faire sur prĂ©sentation d’une attestation sur l’honneur de la rĂ©alisation effective de l’autotest et de son rĂ©sultat nĂ©gatif. En cas de rĂ©sultat positif, l’Ă©lève ne doit pas retourner en classe et il convient de confirmer le rĂ©sultat par un TAG ou un test RT-PCR.