Histoire et patrimoine

HISTOIRE

En 1197, la paroisse de Grassac est rattach√©e au Prieur√© de Beaulieu √† Angoul√™me.¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬†Au XIII√®me si√®cle, les paroisses de Marthon, Feuillade, Souffrignac, Mainzac, Charras, Saint-Germain-de-Montbron, Chazelles, Vouzan, Saint-Sauveur(Marthon) et Pranzac d√©pendent de l’Archipr√™tre de Grassac.

Le pape Cl√©ment VII d√©tache la paroisse de l’abbaye de Bourgueil et la donne √† l’abbaye de Saint-Ausone d’Angoul√™me en 1529.

A cette époque, Grassac comporte deux fiefs et des villages:

-HORTE

Au XV√®me si√®cle, le fief d’Horte comporte un ch√Ęteau situ√© en haut du bourg dans la for√™t. Il appartient √† la famille de VASSOIGNE (G√©n√©alogie Famille de Vassoigne)B√©arn. Le couple a plusieurs enfants dont Ren√© qui √©pouse Marie Julie de Galard de B√©arn en 1715 √† Claix et Marie Julie qui √©pouse H√©lie Fran√ßois, marquis de Saint-Hermine ,en 1709 √† Angoul√™me.

Par mariage , le fief devient la propri√©t√© de la famille LAPLACE qui y fait construire un ch√Ęteau dans les ann√©es 1750. Abandonn√© √† la R√©volution, il tombe en ruine.

Les ruines actuelles sont celles d’un ch√Ęteau datant d’une √©poque ult√©rieure.

20160215005 Ruines Horte_DxO

Après la seconde guerre mondiale, dans les années 1950 , ces ruines accueillent des fêtes

champêtres : Affiche FETE CHAMPETRE

LA BRECHINIE

D√©pendant de la baronnie de Marthon, le fief de la Br√©chinie appartient √† la famille de Vassoigne depuis le XIII√®me si√®cle. Le ch√Ęteau actuel et sa chapelle sont construits au d√©but du XVIII√®me si√®cle par Ren√© de Vassoigne, cit√© ci-dessus.

La chapelle est b√©nie le 26 novembre 1726 par l’archipr√™tre de Grassac.

20160215007 Brechinie AV_DxO

Voir : Patrimoine de La Bréchinie

-LE VILLAGE DE L’HERMITE

Au XVIII√®me si√®cle, deux familles nobles cr√©ent une activit√© verri√®re dans ce village. Mais, sans l’appui du pouvoir, cette activit√© p√©riclite et est remplac√©e par une petite briqueterie qui produit des briques r√©fractaires jusqu’au d√©but du XX√®me si√®cle.

LE VINGTIEME SIECLE

Pendant la seconde guerre mondiale, les maquisards de la Section Sp√©ciale de Sabotage se cantonnent dans la for√™t d’Horte et participent notamment aux combats de Javerlhac¬†et d’Angoul√™me. Ils portent aussi assistance et h√©bergent, avec l’aide d’habitants de la commune, aux combattants des arm√©es alli√©es pr√©sents dans la r√©gion.

Le monument aux morts érigé au Chêne Vert perpétue le souvenir glorieux de la Section Spéciale de Sabotage.

PATRIMOINE GRASSAC

Nota : Les registres de l’√©tat civil des ann√©es 1793 √† 2015 sont consultables en mairie dans le cadre de la r√©glementation en vigueur.